Rlwalkinghorsefarm
Publié le 28 Avril 2019 à 11h09 - 36 clics

Trouvez ce qui ne va pas chez votre cheval

Tout ce qui a déjà élevé un cheval sait que les chevaux sont différents des autres animaux domestiques. Ils nécessitent un soin permanent et ils demandent un espace assez vaste, donc il faut étudier plusieurs critères avant d’adopter un cheval. C’est surtout son inconfort qui lui pose un problème.

Que disent les experts avant d’acheter un cheval ?

Il faut se préparer pour avoir un cheval. Il est important de bien choisir son cheval suivant les activités que vous pensez à faire avec. Les pures races ne sont pas faciles à trouver, mais il y a plusieurs sites en ligne qui vous proposent une large gamme de cheval. L’âge idéal pour adopter un cheval est entre 3 à 5 ans, au-delà de cet âge, il sera difficile à dresser. Quand il ne s’approche pas de vous le matin quand vous lui dites bonjour, mais se morfond dans son coin, c’est qu’il est malade. Quand votre cheval ne veut pas que vous le montiez, c’est parce qu’il a mal quelque part.

Achat sous l’œil vigilent d’un vétérinaire

Ce n’est vraiment pas la peine de muscler le dos de votre cheval, normalement, quand il est chaud, il est un peu brutal et vous aurez besoin d’un audevard pour soulager ses membres qui supportent ses mouvements brusques. Un cheval ne sera pas adapté à votre environnement quand son étable est trop petite, il a besoin d’espace pour galoper. Il doit être nettoyé tous les jours, ou au moins brosser tous les jours. Un cheval consomme beaucoup de repas et boit au moins une soixantaine de litre d’eau par jour, donc là aussi, il faut veiller sur son régime. Il doit sortir de son environnement et voir le monde au moins une fois par semaine, donc une randonnée de 2 heures par semaine lui fera du bien.

La consultation médicale se fera une fois par mois, l’occasion de surveiller son poids, ses dents, son estomac, mais surtout son dos.